Quimper, ville de jardins

Quimper, ville d'art et d'histoire, offre à ses habitants un cadre de vie exceptionnel et à ses visiteurs des sources de découvertes inépuisables. Il est vrai que notre ville jouit d'une situation géographique privilégiée et d'un héritage architectural remarquable.
En 2003 et 2006, Quimper a reçu le Grand Prix National du Fleurissement.

Le jardin du Prieuré de LocmariaLe Jardin de Locmaria :

Situé le long de l'Odet, à proximité du prieuré, le jardin est aménagé à partir de 1997 de plantes aromatiques et médiévales dans l'esprit des jardins de monastères de l'époque d'Anne de Bretagne (1477-1514). Le symbolisme religieux est bien présent. En son centre, un kiosque abrite une fontaine dont l'eau, symbole de la vie et la purification, s'écoule tels les fleuves qui irriguaient autrefois le paradis. La pergola en chêne rappelle la voûte céleste, les allées forment des croix...
Parcourir des allées de cet espace clos de murs en pierres est dépaysant et pédagogique. Les cultures se présentent en carrés surélevés et sont réparties en fonction de leur utilisation. L'ardoise est très présente. Elle est utilisée  en paillis, pour décorer ou comme support à la présentation des plantes.
En savoir plus...


Le jardin de la RetariteLe Jardin de la Retraite :

Au détour de la rue Elie Fréron, le jardin de la Retraite projette le visiteur dans un autre monde, celui des jardins d'acclimations, lorsque au XVIème siècle, les grands navigateurs ramenaient de  leurs expéditions lointaines des plantes du bout du monde des plantes jusqu'àlors inconnues sur la lande et les côtes bretonne. La configuration du terrain a déterminé une série de paliers qui permettent une succession de points de vue ainsi que des espaces très diversifiés qui communiquent entre eux par des marches ou des portes. Du haut des remparts de l'ancienne ville fortifiée, de luxuriants palmiers et une multitude de plantes subtropicales s'offrent au regard du visiteur. Plus loin, c'est une portion de désert mexicain qui a été recontituée avec ses yccas, ses agaves et ses aloès qui émergent d'un tapis de galets roses et blancs.
En savoir plus...


Le jardin de la Paix de quimperLe Jardin de la Paix :

Le jardin de la Paix est situé en surplomb du jardin de la Retraite, il propose un univers totalement différent tourné vers la méditerrannée. Ici, la présence de l'olivier et du pin d'Alep rappelle le caractère symbolique de ce lieu dédié à la paix. Le jardin est ouvert au public depuis 2013, on peut s'y balader le long des calcades et allées de cyprès, s'arrêter sous la pergola à huit piliers ou encore admirer le panorama exceptionnel sur le coeur historique de Quimper avec une vue rare sur les flèches de la cathédrale.
A l'origine, cet espace appartenait aux chanoines de la cathédrale. Au cours du 17ème siècle, ils sont occupés par la communauté des dames de la Retraite. Les terrains et les bâtiments voisins sont rachetés à la ville en 1977.

 

jar-theatreLe Jardin du Théâtre Max Jacob :

A quelques mètres des quais de l'Odet, le jarin du théâtre Max Jacob rassemble des espèces très diverses et parfois rares. Composé selon un style proche du romantisme anglais, il est agrémenté d'une pièce d'eau et de plantes de milieux humides. Un escalier de quleques marches en pierre permet d'arriver sur des allées en herbe qui délimitent la très belle roseraie. On y découvre quelques beaux et vieux spécimen,s d'arbres. CV'est l'un des jardins quiméprois les plus anciens (1904).
Aves la création du pôle Max Jacob en 2015, le jardin bénéficie d'une surface supplémentaire qui se répartit entre un espace pédagogique et ses jardinières.
En savoir plus...


Informations complémentaires :

Hôtel de Ville et d'Agglomération
44, place Saint Corentin - 29000 Quimper
Tél : 02 98 98 88 87 - Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.