Les Maisons à pans de bois

pansdeboisLes rues du vieux Quimper offrent aux visiteurs attentifs des merveilles incessantes : niches votives, encorbellements, sculptures... Les plus fières et admirables des constructions à admirer, en levant de presque rien le bout du nez des pavés de la rue, sont les fameuses et renommées Maisons à pans de Bois de l'époque médiévale. Qu'elles soient rue kéréon, rue Elie Fréron, rue du Frout et rue du Roi Gradlon (en réalité les quatre rues perpendiculaires au départ de la cathédrale donnant accès aux portes de l'ancienne cité en rempart), elle trônent, d'étage en étage, construite par des charpentiers experts que la polychromie ne rebute pas. Dans ces rues, ce sont les commerçants les plus aisés qui édifient des maisons d'habitations riches en couleurs, fenêtres, décors, sculptures... Les plus anciennes aujourd'hui visibles datent du XVIème siècle et traduisent une vie urbaine organisée.

Selon les époques de construction des modifications parfois notables se montrent notamment la priorité de bâtir en pierre, en "dur", pour faire front aux incendies (Quimper en vivra un redoutable au milieu du XVIIIème siècle) et pour combattre l'insalubrité de certaines maisons.

pansdebois3
Les maison à pans de bois de Quimper sont donc d'authentiques vestiges patrimoniaux que différents programmes de conservation et de restauration ont permis de traverser les époques. Leur richesse architecturale ne saurait masquer la relative sobriété des constructions Quimpéroises de l'époque par rapport à d'autres cités.

Aujourd'hui, 73 maisons à pans de bois sont conservées. La plupart d'entre elles sont étroites afin de permettre d'avoir "pignon et vue sur rue" en réduisant les longueurs de bois nécessaires à la portée des étages. Le rez-de-chaussée est réservé au commerce. Dans la plupart des cas, la boutique, séparée de la cuisine par une cloison, communique avec la rue par de larges ouvertures dont les volets rabattus, forment les étals où sont présentées les denrées à vendre. Les étages sont occupés par la pièce à vivre et les chambres, les combles servent de grenier. Comme dans les maisons de pierre, la qualité architecturale, souvent reflet de celle des propriétaires, se manifeste par le décor extérieur (statuettes, inscriptions) et par les aménagements intérieurs (escalier à vis, éviers et placards).